Entretien du cuir

Entretien du cuir les conseils de la Tannerie Radermecker

L'entretien du cuir permet de conserver vos articles en cuir plus longtemps possible, et peut-être même toute une vie. Comme expliqué dans notre article de notre blog "Conseils et Guide", un cuir peut avoir différentes finitions (aniline, semi-aniline, pigmentée). De surcroît, le type de nourriture apporté lors de la production du cuir est un élément important, comme par exemple la nourriture en bain de suif que nous apportons à la majorité de nos cuirs selliers.

Entretien du cuir, quels sont les éléments à prendre en compte ?

L'entretien du cuir en fonction de la finition du cuir

La finition du cuir est essentielle. Un cuir avec une finition aniline va facilement absorber l'eau ou autre substance liquide. Un cuir avec une finition pigmentée sera quant à lui imperméable et cela est dû à la couche de pigments appliquée sur la fleur.

Cette vidéo vous démontre la différence d'absorption de la nourriture entre un cuir avec une finition aniline et un cuir avec une finition pigmentée.

L'entretien du cuir en fonction de sa nourriture

La majorité de nos cuirs sont nourris en bain de suif, donc plongés dans un bain de graisse. Ce procédé unique, apporte une nourriture à vie au cœur du cuir. Le cuir est tellement gorgé de graisse, qu'il a une résistance avancée en usage extérieur. Vos articles de briderie réalisés avec notre cuir sellier Niagara par exemple, pourront, sans aucun doute, résister à la transpiration des animaux, au contact de l'eau, et même à l'eau de mer.

Pour l'entretien de vos cuirs, nous vous conseillons de façon générale

  • D'apporter une attention particulière à l'exposition à la lumière, ce qui peut altérer les teintes de vos cuirs
  • De toujours dépoussiérer vos cuirs à l'aide d'un chiffon sec avant d'y appliquer un traitement spécifique
  • En cas de contact avec l'eau, de laisser sécher vos cuirs naturellement, à température ambiante, sans source de chaleur supplémentaire

Quel entretien pour les cuirs selliers Radermecker ?

L'entretien du cuir sellier Angel Radermecker

Cuir sellier pour selles équestres  finition aniline Angel noir

Une nourriture sur la fleur permettra de renourrir les zones entre les pores de la peau et les pores eux-mêmes. C'est finalement le même processus que lorsque vous nourrissez vos mains lorsque la peau de celle-ci est sèche. 

Notre cuir sellier Angel résistera à l'humidité, il suffit de le laisser sécher à température ambiante pour qu'il retrouve son aspect. Humidifier le cuir Angel permet d'avoir plus d'élasticité et de prêtant, le cuir Angel se rétractera pendant la sèche sans altérer la main et sa souplesse.

L'entretien des cuirs selliers Niagara et Della Radermecker

Cuir sellier tannage végétal finition aniline Niagara cognac

Grâce à la nourriture en bain de suif, le gras est imprégné sur l'ensemble de l'épaisseur des cuirs selliers Niagara et Della, il n'y a donc pas besoin de nourriture au fil du temps. Une nourriture peut être apportée sur la fleur pour assurer son aspect gras ou accélérer la patine du cuir. Ce soin de la fleur lui assure une durée de vie plus longue.

 

Cuir sellier pleine fleur finition aniline Della

Nos cuirs selliers Niagara et Della résisteront à l'humidité. Il suffit de les laisser sécher à température ambiante pour qu'ils retrouvent leurs aspects.

 
 


 

L'entretien du cuir sellier Pykara teinté pigmenté Radermecker

Cuir sellier tannage végétal Pykara havane pour la maroquinerie

Pour notre cuir sellier Pykara teinté pigmenté (noir, chocolat, havane ou cognac), la nourriture restera sur la surface du cuir sans y pénétrer côté fleur car les pigments forment un film protecteur imperméable. La nourriture peut-être apportée côté chair du cuir afin de lui redonner de la souplesse.

 

 

L'entretien du cuir sellier Pykara naturel Radermecker

Cuir sellier tannage végétal Pykara naturel

Pour le cuir sellier Pykara naturel, la nourriture pénètre correctement côté fleur et côté chair. Une fois humide, vous pouvez sécher le cuir à température ambiante. Ceci aura pour effet de le raidir, c'est d'ailleurs le processus idéal pour réaliser du moulage ou du repoussage.

 

 

Quel entretien pour vos équipements équestres en cuir (selles de cheval, briderie, etc.) ?

Grâce à ses nombreuses qualités, esthétique, noblesse, souplesse, résistance, pérennité, le cuir est la matière reine de l'équipement équestre.

Pourquoi entretenir ses équipements équestres en cuir ?

Entretien des équipements équestres en cuir

Tout d'abord, pour le confort de l'animal. Avec le temps, le cuir peut devenir plus rêche et peut perdre de sa souplesse, notamment à cause de la transpiration de l'animal ou encore des zones plus exposées au frottement. Cela peut entraîner de l'inconfort à votre animal.

Ensuite, et bien évidemment, entretenir ses équipements équestres est également nécessaire pour assurer votre sécurité. Ne pas l'entretenir, peut le rendre plus fragile avec le temps. De plus, cela vous permet de vous rendre compte de l'état réel de vos équipements équestres, et de réagir à temps et de le faire réparer si cela est nécessaire. Pour cela, n'hésitez pas à contacter un artisan sellier harnacheur qui sera en mesure de le faire.

Et enfin, le dernier avantage d'entretenir vos équipements équestres : L'esthétique. L'entretien permet de conserver un cuir beau et présentable.

Pour l'entretien de vos équipements équestres en cuir, la Tannerie Radermecker vous conseille

  • De dépoussiérer vos équipements équestres avant de les nourrir
  • De nourrir votre cuir une fois par semaine, et si nécessaire de le graisser, en laissant bien le temps au cuir d'absorber la graisse (pas besoin de cette fréquence pour notre cuir sellier Niagara et notre cuir sellier Della)
  • De protéger vos équipements équestres en les stockant dans un endroit adapté (pas trop d'humidité, pas de température trop élevée, pas trop de lumière)

L'entretien des équipements équestres en cuir, nos clients experts vous conseillent

Mme Hélène Quairiat, vétérinaire équin & créatrice d'articles équestres en cuir

"Il me paraît nécessaire de parler du savon glycériné comme nettoyant des équipements équestres en cuir, particulièrement si l'animal a transpiré. Après chaque utilisation, passer le frontal, la muserolle et la têtière ainsi que la sangle au savon glycériné, évitera un échauffement de la peau par frottement voire parfois des brûlures lors de l'usage suivant. La transpiration et la poussière forment des amas qui peuvent être responsable de lésions sur l'animal mais aussi attaquer le fil des coutures du filet et de la sangle ce qui entraîne une usure accélérée du matériel."

Mme Joanne Faniel - J&J Bourrellerie et Sellerie

"Je conseille mes clients de cette façon : je les oriente vers un savon glycériné avant de nourrir avec de la graisse ou de l'huile de pied de bœuf et en profiter pour vérifier les coutures, s'il y a des traces d'usure ou de frottement, cuir déchiré, etc. notamment sur les pièces où il y a beaucoup d'efforts, ainsi que la bouclerie, surtout s'il s'agit de pièces d'attelage, il en va de leur sécurité." 

Découvrez nos autres articles de blog

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré