Le contrôle qualité du cuir fini

Cet article concerne le contrôle qualité du cuir fini. Des contrôles sur les états intermédiaires du cuir (brut, crust, travail en humide, travail en mécanique et en sèche) sont réalisés au quotidien et ne sont pas traités ci-dessous.

La résistance du cuir : rupture, élongation & usure

Au sein de la Tannerie Radermecker, nous disposons d'une machine nous permettant de tester nos cuirs à la rupture, à l'allongement en endurance à la traction, mais également à une utilisation répétée et à l'usure du cuir.

Lors de ces tests, nous prenons bien entendu en compte la taille de l'échantillon du cuir : longueur, largeur et épaisseur du cuir.

Cette machine nous permet de déterminer quel est le point de rupture ou de déchirure du cuir en kilonewton (force exercée par la machine sur le cuir), mais également le niveau d'élongation du cuir jusqu'à cette rupture.

Elle nous permet également de programmer des cycles afin d'analyser le comportement du cuir en utilisation répétée. Nous programmons ainsi une certaine force sur un certain nombre d'utilisations et pouvons ainsi analyser le comportement du cuir comme s'il était en utilisation réelle et de durée chez nos clients.

Le test au frottement du cuir

La Tannerie Radermecker est équipée d'une machine appelée Veslic. Cet équipement permet de déterminer le comportement de la surface d'un cuir au frottement.

Des carrés de feutre sont ainsi frottés sur le cuir et nous pouvons ainsi analyser le comportement du cuir et de la tenue de sa finition. Durant le test, l'échantillon peut se décolorer du fait du transfert de la couleur, par exemple du pigment, de la teinture ou du polissant, et la couleur de la surface du cuir peut en être altérée.

Ce test est toujours réalisé sur cuir sec, mais le test est effectué avec un feutre sec et un feutre humide.

Le contrôle des teintes du cuir

Pour le contrôle des teintes du cuir, un échantillon de référence pour chaque teinte est effectué. Cet échantillon servira de base pour chaque nouvelle teinte du cuir effectuée.

Le contrôle du cuir est d'abord réalisé grâce à nos outils de finition manuels, au pistolet dans notre cabine de peinture. La teinte est ensuite vérifiée sur base de l'échantillon de référence au sein de notre machine de contrôle des teintes à la lumière.

Notre outil pour le contrôle des teintes à la lumière nous permet d'effectuer un contrôle sur :

  • F : lumière incandescente, imitation coucher de soleil
  • D65 : Lumière du jour
  • TL 84 : Lumière magasin / point de vente
  • Lumière UV

Sur chaque cuir, un contrôle des teintes est effectué en fond, c'est à dire au cœur des fibres du cuir, visible en tranche et en étirant le cuir.

Le contrôle du prêtant du cuir

Une fois la production du cuir finie, il est important de contrôler le prêtant du cuir, c'est à dire son élasticité. Ce contrôle est d'ailleurs très important pour notre cuir sellier Angel, pour lequel c'est l'une de ses meilleures qualités attendues par nos clients.

Le contrôle de l'absorption de l'eau par le cuir

Hormis pour notre cuir sellier Pykara teinté qui a une finition pigmentée, tous nos autres cuirs selliers bénéficient d'une finition aniline. Pour ces cuirs, il est donc important de contrôler la bonne absorption de l'eau afin de s'assurer que nos cuirs auront toutes les qualités qu'une finition aniline peut apporter.

Découvrez nos autres articles de blog

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré